En français, le terme “laine” désigne tous les fils qui peuvent se tricoter & la laine de mouton. D’où le tour de passe-passe de nombreux sites de vente en ligne qui proposent des “pulls en laine” à très bas prix. Quand on lit l’étiquette de près, on se rend compte qu’il s’agit de polyester ou de polyamide, mais très rarement de laine de mouton. 

Moutons
Moutons broutant

Laine ou laine: qu’importe?

Faire la distinction est très importante, et ce pour deux raisons: 

  • Les fibres synthétiques n’ont absolument pas les mêmes propriétés que les fibres de laine de mouton. Notamment, pour avoir vraiment chaud en hiver, seule la fibre d’origine animale sera efficace. 
  • Certaines personnes ne supportent pas le synthétique. Personnellement, cela me donne des démangeaisons.

En outre, je ne trouve pas correct de faire croire au consommateur qu’il fait une bonne affaire avec un prix tout riquiqui, alors qu’il se retrouvera aussi avec une chaleur toute relative. 

Et le respect du mouton dans tout ça?

Mouton tondu
Mouton mi-tondu

Ce qu’il faut savoir, c’est que le mouton tel que nous le connaissons actuellement a besoin d’être tondu car son poil pousse en permanence. Si on ne le faisait pas régulièrement, il mourrait étouffé par son propre poil.

En 2015, on a retrouvé un mouton errant en Australie qui portait 40kg de poils, soit l’équivalent de son propre poids. Il n’avait pas été tondu depuis environ 5 ans selon les estimations. Il a dû l’être d’urgence car il pouvait à peine marcher et il n’aurait pas survécu beaucoup plus longtemps. Donc même en étant retourné à l’état sauvage, dans une région pourtant boisée, son poil ne s’est pas abrasé tout seul.

Ceux qui ne veulent pas utiliser le poil de mouton pour des raisons éthiques se retrouvent par conséquent face à un dilemme. Il faut tondre les moutons pour leur propre bien, mais que faire de toute cette laine que l’on refuse d’utiliser? Est-ce que la brûler serait une meilleure alternative pour la planète? On pense à toutes les émanations de particules dans l’atmosphère par exemple. 

Laine de mouton ou synthétique?

Toujours dans l’optique d’avoir chaud, ce qui peut remplacer la laine de mouton, c’est la fibre synthétique. Certes une polaire donne bien chaud. Cependant:

  • Tous les pulls proposés à bas prix ne sont pas des polaires. Sans cette fabrication spécifique, la fibre synthétique ne donne pas réellement chaud.
  • Les propriétés hydrofuges ne sont pas les mêmes. La laine de mouton, de part sa structure, absorbe beaucoup d’humidité avant que la personne n’ait le sentiment d’être mouillée. Elle sèche aussi plus facilement qu’une polaire. La polaire se mouille instantanément, devient lourde et collante, et ne peut sécher sans un essorage vigoureux. C’est pourquoi, passée la première vague d’enthousiasme face à la nouveauté, les marins sont revenus au bon vieux pull en laine de mouton d’antan.
  • Toujours à propos d’eau: la transpiration imprègne aussi beaucoup plus rapidement la fibre synthétique. D’où des odeurs désagréables et de nombreux lavages.
  • Les fibres synthétiques étant fabriquées à partir de pétrole: où est le gain pour la planète? Il a par exemple été démontré récemment que des micro-particules de plastiques partaient avec l’eau de lavage des vêtements pour se retrouver ensuite dans notre écho-système. 
  • Et enfin, est-ce plus sain pour notre peau de porter du plastique qu’une fibre naturelle?

A chacun de choisir la solution qui lui convient le mieux, sans se laisser abuser par les fausses promesses et les arguments à l’emporte-pièce. Ou peut-être le secret est-il, encore une fois, dans la juste mesure?

Lavandières de Beaucaire
Lavandières de Beaucaire

C'est à vous!